Le jour de Noël approche à grands pas… Il est temps de penser au festin qui s’annonce. C’est vrai, cette année le réveillon sera plus intime que d’ordinaire. Raison de plus pour perpétuer la tradition!

Nöel… Un mot féérique, synonyme de joie et de convivialité. Les célébrations, associées au sens du partage, sont ancrées en profondeur dans l’art de vivre en Hauts-de-France.

Pour respecter la coutume familiale et renouer enfin après de longues semaines de confinement hivernal, rendez-vous est donné en Côte d’Opale. Des retrouvailles plus que bienvenues, pour clore dans la douceur une année placée sous le signe de la distanciation sociale.

Des emplettes pour une table de fête

C’est décidé: cette année, le réveillon tant attendu sera parfait, et chacun mettra la main à la pâte. Les petits lutins débordés, il ne nous reste plus qu’à retrousser nos manches pour contribuer à rendre la fête divine. Une équipe s’en va récupérer poissons et fruits de mer à Étaples, tandis qu’une autre se rend sur le marché pour faire quelques achats gourmands. Fruits et légumes frais, fromages de pays, pain et autres plaisirs sucrés… La liste des courses est des plus alléchantes!

Ces emplettes sont aussi l’occasion de se dégourdir les jambes dans la fraîcheur de l’hiver, en toute liberté. Rien de tel qu’une promenade en bord de mer ou sur les remparts de Montreuil pour faire rosir les joues et creuser l’appétit.

La journée bien avancée, il est temps de rentrer. La chaleur du feu de cheminée vient réchauffer le bout des nez. La maison fleure bon la canneberge, des effluves de volaille émanent de la cuisine… On va se régaler!

Un réveillon en toute intimité

Cette année, pas de grandes tablées mais un cercle rapproché. Pour respecter les recommandations sanitaires, nous ne serons que six adultes autour de la table du réveillon… Sans compter les enfants bien-sûr, qui frétillent déjà d’impatience à l’idée de déballer leurs cadeaux au petit matin!

Les invités sont sur leur 31… ou pas. Affublé de son plus affreux pull de Noël, étrangement assorti à son masque, papi assure la tournée. Qui reprendra un peu de Perlé de Groseille* ?

Tout le monde s’installe autour de l’âtre pour trinquer au Père Noël. Les plus jeunes, eux, filent déjà ouvrir la dernière case du calendrier de l’avent. La lumière diffusée par les bougies et les guirlandes du sapin sublime les éclats de rire. Mamie s’installe tout près des chaussettes, généreusement garnies, suspendues à la cheminée. Elle nous raconte au passage quelques souvenirs des Noëls d’autrefois.

« À table ! » claironne la cuisinière. Il ne faut pas le dire deux fois.

Il était une fois… un repas de fête

En un rien de temps, les convives sont placés et les assiettes copieusement garnies. Six adultes seulement, ça laisse de l’espace: pour une fois, nous ne serons pas serrés les uns contre les autres!

Au fil du repas, les mets alléchants se succèdent. Quand certains savourent des fruits de mer venus du marché d’Étaples en entrée, les autres préfèrent s’accorder un morceau de terrine locale, accompagnée de quelques tranches de pain frais. La traditionnelle dinde fermière farcie est bien-sûr de la fête, accompagnée de rattes du Touquet et d’autres légumes de saison des maraîchers du Haut-Pays.

Fromages des 7 Vallées © Ronald Piclin

Un plateau de fromages locaux précède le dessert, une bûche spécialement commandée en boulangerie pour l’occasion, arrosée de cidre* ou d’hydromel* de Bouin-Plumoison. Quelques chocolats de Beussent accompagnent quant à eux le café.

Les adultes dégustent mais les enfants trépignent. Des clochettes tintinnabulent, serait-ce les grelots du traîneau du Père Noël ? Les cadeaux ne devraient plus tarder à arriver…

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Une décoration de fête Lire plus

Une décoration de fête

Joyeuse Saint Nicolas ! Lire plus

Joyeuse Saint Nicolas !

En quête du cadeau idéal Lire plus

En quête du cadeau idéal

Et aussi…

trouvez l’inspiration