Chaque année à Lebiez, dans le Haut-Pays, a lieu un événement aussi attendu… qu’inattendu : la course de caisses à savons, emmenée par l’association des Ch’tits Freinetard. Hétéroclytes, et colorés, les véhicules bricolés dévalent à toute allure la pente du village, dans un concert d’encouragements. Un rendez-vous folklorique et décalé !

Elle a fière allure, La Tiote Dépanneuse, avec sa jolie carrosserie de bois bleue et jaune. « Elle est construite en bois sur un châssis de karting, uniquement avec des matériaux de récupération », précise Doriane, sa jeune pilote. Un siège de voiture pour le confort, et voilà le petit bolide prêt à s’élancer sur la route. « On l’a fabriqué en famille, en près de 8 mois. Tout le monde a mis la main à la pâte. »

Le rendez-vous des casse-cous

Une caisse à savon est un bolide sans moteur sans pédale. « Il n’y a qu’une direction ainsi qu’un frein et un harnais de sécurité », explique Doriane. Si la course est bien-sûr chronométrée, l’objectif n’est pas tant d’être le plus rapide que de parader dans la plus jolie caisse.

“Je participe à cette course tout d’abord pour m’amuser, et comme je suis un peu casse-cou, j’aime dépasser mes limites. Mais je le fais aussi pour montrer les talents de menuiserie de mon père”.

Doriane Delassus, pilote de caisse à savon

À 20 ans, Doriane s’amuse beaucoup de cette nouvelle passion : « J’ai commencé par faire la course de Lebiez en mai 2017, puis j’ai tellement adoré que j’ai continué à en faire aux alentours. » En deux ans, elle remporte plusieurs récompenses, dont le premier prix de la plus belle caisse intervillages en 2018, catégorie « folklorique ».

« Ce que j’aime avant tout dans cette discipline c’est d’être entouré de personnes qui sont toutes là pour s’amuser, qui ont le sourire et surtout qui s’entraident », conclut la jeune femme. « Je prends également beaucoup de plaisir à participer à l’organisation de la course de Lebiez qui est une référence dans la région, avec un parcours sécurisé qui attire des concurrents de Normandie et d’Île-de-France. »