Chaque été au mois d’août, la Chartreuse de Neuville-sous-Montreuil accueille le festival Bluesin'(a)out. Un évènement musical d’envergure sur notre territoire, proposant deux soirées consécutives chargées en émotions.

Contrairement à ce que l’on peut penser, le blues est loin d’être une musique triste. Cette mélodie reflète une lutte, le moyen d’expression d’un peuple en souffrance le siècle passé. À l’image du festival Bluesin'(a)out, le blues est une musique diversifiée et pleine d’énergies positives, riche de belles couleurs et de rencontres.

« Il ressort une authenticité de la musique blues, une simplicité humaine. Ce sont de bonnes vibrations capables de fédérer les gens. »

Xavier Laune, organisateur de Blues in (a)out

Blues d’une nuit d’été

Harmoniciste passionné, l’organisateur peut compter sur une cinquantaine de bénévoles pour lui prêter main forte, tant sur l’accueil des artistes que celui du public. Car au-delà de leur amour pour le blues, les spectateurs sont invités à découvrir des performances du monde entier. La programmation est remarquable, éclectique, capable d’allier des artistes de renommée internationale à des groupes locaux. « Il faut que tout cela ait du sens, comme lorsqu’on invite les copains à la maison. Sauf que là, c’est à la Chartreuse », explique Xavier.

Bluesin'(a)out, un pied de nez au passé monastique

Au crépuscule, la Chartreuse s’imprègne de l’essence du blues. L’effet est saisissant. Le cadre sublime la puissance des émotions générées par cette musique, jouée avec le cœur et l’âme. Une trentaine d’artistes se produisent pendant les deux jours de spectacle, tous issus d’horizons différents, de nationalités différentes. Ensemble, ils créent un complexe artistique surprenant. On pourrait presque imaginer réveiller les fantômes du passé, dans cet endroit où l’on s’est tu pendant des années. Car bien qu’ils aient déserté les lieux au début du 20e siècle, la vie spirituelle des pères chartreux était basée sur la solitude et le silence, en reclus.

Curieusement, ce patrimoine religieux s’adapte parfaitement au tempo du blues et à toutes les formes d’expression artistique proposées par Blues in (a)out. Des vibrations communes que les spectateurs partagent, jusqu’à atteindre un feu d’artifice musical épatant.